Avez-vous déjà discuté d’un sujet avec vos amis sur Internet, puis ce sujet apparaît ensuite dans des publicités sur les réseaux sociaux ? OUI ! Ce n’est ni de la magie ni les efforts de votre agent personnel du KGB. C’est une publicité ciblée. Cette forme de publicité est un outil magique qui aide les entreprises et les clients à se retrouver.

 

Qu’est-ce que la publicité ciblée ?

La publicité ciblée est encore appelée publicité personnalisée ou ciblage. Ce type de publicité s’adresse principalement aux utilisateurs intéressés par un produit ou un service particulier.

En d’autres termes, le ciblage est une forme de publicité en ligne qui se focalise sur les caractéristiques, les centres d’intérêt et les préférences spécifiques du consommateur. Les annonceurs collectent ces informations en suivant votre activité en ligne.

Le ciblage est très efficace et relativement moins coûteux, car vous ne pouvez payer que pour les annonces et ne la diffuser qu’aux personnes qui peuvent et qui veulent vraiment effectuer un achat.

 

Définition de la publicité ciblée :

  • Un outil qui vous permet d’atteindre un public intéressé par le biais de réglages fins de la publicité. Autrement dit, l’annonceur sélectionne les utilisateurs qui l’intéressent et qui sont les plus susceptibles d’acheter son produit ou service.
Un exemple de publicités ciblées Facebook
Un exemple de publicités ciblées Facebook

Ce type de publicité vous permet d’atteindre plusieurs objectifs à la fois :

  • Rassembler votre public cible, qui utilise un réseau social spécifique ;
  • Informer rapidement et efficacement sur le produit ;
  • Encourager les internautes à se rendre sur le site pour une connaissance plus détaillée du produit ;
  • Motiver à réaliser l’action ciblée : achat, demande, abonnement, inscription, etc.

Impressionnant, n’est-ce pas ? Par conséquent, on dit que le ciblage est l’un des outils clés pour augmenter les performances marketing.

 

Quelle est la différence entre la publicité contextuelle et le ciblage ?

Le ciblage contextuel consiste à afficher des annonces basées sur le contenu d’un site Web. Exemple : placer une annonce de peinture murale sur le site Web concernant la réparation et la conception d’intérieurs. C’est un peu comme la version numérique de placer une annonce imprimée dans un magazine spécialisé.

Alors que le ciblage contextuel est effectué sur Internet via des mots-clés et des thèmes correspondants, le ciblage comportemental consiste à diffuser des annonces aux utilisateurs en fonction de leurs comportements en ligne.

Le ciblage comportemental (aussi appelé ciblage d’audience) peut inclure les informations telles que l’historique de navigation, les liens cliqués, le temps passé sur la page ou le site. Mais également, la date à laquelle le visiteur a récemment recherché quelque chose et la manière dont ce dernier a interagi avec un site en général.

Un système de publicité contextuelle analyse le contenu d’un site web à la recherche de mots-clés et renvoie des publicités sur la page web en fonction de ces mots-clés. Les publicités peuvent être affichées sur la page web sous forme de pop-up. Par exemple, si l’utilisateur consulte un site web relatif au sport et que ce site utilise la publicité contextuelle, il peut voir des publicités pour des entreprises liées au sport, telles que des boutiques de club ou des vendeurs de billets. La publicité contextuelle est également utilisée par les moteurs de recherche pour afficher des publicités sur leurs pages de résultats de recherche en fonction des mots-clés de la requête de l’utilisateur.

Exemple de publicité contextuelle
Exemple de publicité contextuelle

Les publicités ciblées sont des publicités sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, TikTok, LinkedIn, etc. Elles sont adaptées aux utilisateurs avec des paramètres spécifiques : le sexe, l’âge, l’éducation, les centres d’intérêt, etc. Une telle publicité touche également la cible, répond aux intérêts du public, si vous configurez tout correctement.

« La principale différence entre la publicité contextuelle et le ciblage réside dans les méthodes de segmentation du public cible. Le ciblage utilise les données de l’utilisateur et le ciblage contextuel utilise des mots-clés saisis dans la barre de recherche. »

Comment fonctionne-t-elle ?

Où les réseaux sociaux et les autres plateformes obtiennent-ils autant d’informations sur l’utilisateur ? La réponse est simple : les utilisateurs ont eux-mêmes partagé ces informations. Faites une pause d’une minute et souvenez-vous de votre compte, par exemple sur Facebook. Votre ville natale y figure probablement, non ? Quoi d’autre ? Votre sexe et votre âge, l’université que vous avez fréquentée, votre situation matrimoniale et vos hobbies. Une liste impressionnante, non ? À tout cela s’ajoute, par exemple, la géolocalisation. Un réseau social peut suivre vos mouvements et, sur la base de celles-ci, conclure que vous êtes un casanier ou un voyageur. En outre, si vous voyagez souvent dans d’autres pays, il est fort probable que vous ayez un niveau de revenu élevé et un horaire de travail relativement libre. C’est simple !

On peut donc dire que le ciblage commence par un utilisateur qui s’inscrit sur un réseau social. De plus, le site collecte toutes ces données, les analyse et les regroupe selon plusieurs paramètres. L’annonceur peut ensuite les utiliser pour diffuser des publicités ciblées. Les paramètres d’affichage des publicités sont définis dans les paramètres d’audience et sont répartis selon les critères suivants :

  • Démographiques : la nationalité, la situation économique, le sexe, l’âge, le niveau d’études, le pouvoir d’achat et la profession. Ces paramètres sont généralement déterminés en premier – ce sont les plus évidents. Par exemple, les vêtements pour femmes enceintes sont principalement achetés par les femmes de moins de 40 ans, et les médicaments ménopausiques ne sont achetés que par les femmes âgées de 45 ans et plus.
  • Psychographiques : les valeurs, attitudes, opinions, modes de vie et intérêts. Si un utilisateur est abonné à plusieurs groupes sur la musique et va souvent à des concerts, il est très probablement un mélomane.
  • Comportementaux : Ils se reflètent dans l’historique du navigateur, les achats et d’autres activités récentes en ligne. Par exemple, un utilisateur a récemment acheté un nouvel iPhone ou a prévu de contracter un prêt et a étudié les meilleures offres – tout cela peut être utile pour la mise en place de publicités.
  • Temporels : les heures et les jours pendant lesquels nous pouvons utiliser le service. Par exemple, en semaine, un restaurant peut annoncer des déjeuners d’affaires, le soir – concerts de musique en direct et autres événements, le week-end – un programme spécial pour les visiteurs avec enfants.
  • Géographiques : le lieu de résidence, le lieu de séjour ou le lieu de visite. Sur Facebook par exemple, vous pouvez afficher des annonces dans un rayon de 500 mètres. C’est très pratique pour ceux qui voient des passants occasionnels parmi leurs clients.
  • Techniques : les caractéristiques de l’appareil qu’une personne utilise. C’est également un paramètre utile pour les organisations qui ciblent les utilisateurs avec un certain niveau de revenu. Par exemple, on peut supposer que les personnes ayant un revenu moyen et plus élevé achètent plus souvent des MacBook.
  • Externes : le ciblage peut également être configuré en fonction de la base de données de l’annonceur. Si l’entreprise a sa propre base de clients avec des numéros de téléphone ou des adresses e-mail, vous pouvez cibler la publicité par ce paramètre. Par exemple, lors du lancement d’une promotion pour des clients réguliers, ce ne serait pas cohérent de montrer une annonce à ceux qui ne sont pas encore clients. Dans ce cas, l’affichage publicitaire est lancé pour l’audience à partir de la base de données.
  • Audiences similaires (Look-a-like) : Les audiences similaires sont un outil de segmentation Facebook qui trouve des utilisateurs dont les données démographiques et les intérêts sont similaires à ceux qui ont déjà visité votre site et ont effectué une action précise. Par exemple, passer une commande dans une boutique en ligne, etc.    Celles-ci sont faciles à créer et mises en œuvre, ce qui en fait un outil marketing extrêmement puissant pour trouver efficacement les utilisateurs à conversion élevée. En fonction de la mesure dans laquelle vous souhaitez correspondre à votre audience de base, vous pouvez définir une taille d’audience similaire comprise entre 1 % et 10 %, où le 1 % comprend uniquement les personnes qui correspondent le plus à votre audience de base.

Les groupes de paramètres peuvent être combinés pour restreindre ou élargir votre audience.

Quels sont les types et formats de publicité ciblée ?

Même dans le cadre d’une même plateforme, il peut y avoir plusieurs types de ciblages. Jetons un coup d’œil à Facebook et Instagram à titre d’exemple, quels sont les formats d’annonce peuvent être placés :

  • Une image. C’est le format publicitaire le plus simple sur Facebook et Instagram. Important : la photo doit contenir un minimum de texte superposé, sinon le réseau social limite les vues.
  • Une vidéo. Contrairement à une image statique, les annonces vidéo peuvent attirer davantage l’attention des utilisateurs. Sur les appareils mobiles, les courtes vidéos fonctionnent mieux – jusqu’à 15 secondes.
  • Carrousel. Cette annonce peut contenir jusqu’à 10 images ou vidéos. Une excellente option pour présenter plusieurs produits/services/avantages/promotions.
  • Diaporama. Comme un carrousel, cette annonce peut prendre jusqu’à 10 photos (ou jusqu’à 10 images d’une vidéo téléchargée). Contrairement aux vidéos classiques, les diaporamas se chargent plus rapidement et sont plus faciles à créer.
  • Sélection. Le format comprend la photo ou la vidéo principale, sous laquelle se trouvent plusieurs images. Une solution idéale pour travailler avec un catalogue (les marchandises peuvent y être chargées à partir du fichier de flux de données et du pixel).

Source: Breakout Clips

A quelles niches ce type de publicité ciblée ne convient-il pas ?

Hélas, le ciblage ne correspond pas toujours à tout le monde.

Premièrement, les entreprises qui transgressent les politiques des sites ne pourront pas lancer de publicité. Il est souvent interdit de parler d’alcool et de drogues, de pornographies, de services de voyances.

Deuxièmement, les exigences en matière de publicité peuvent être souvent trop strictes, même pour ceux qui ne violent pas la loi ou les règles du site. Par exemple, il est difficile pour les cosmétologues et les médecins de créer une telle publicité qui passe facilement la modération, elle attire trop l’attention sur le corps, et de nombreux réseaux sociaux ne l’encouragent pas.

Troisièmement, les entreprises et organisations B2B qui proposent un produit de grande valeur doivent être patientes et disposer d’un budget conséquent. Il leur sera plus difficile de se fixer une cible efficace : il est objectivement plus facile de distinguer une femme qui utilise des cosmétiques de la masse des utilisateurs qu’un cadre d’une entreprise agricole de la ville de Rodez. Cela coûtera également plus cher – C’est le cas lorsque vous ciblez un public restreint.

Quatrièmement, il est important de faire le rapport entre l’échelle et les spécificités de l’entreprise avec l’échelle et les spécificités des réseaux sociaux. Par exemple, si vous êtes propriétaire d’un petit café dans un centre d’affaires et que seuls les employés du centre peuvent vous contacter, il est inutile de diffuser une annonce. Même si les gens seront intéressés par votre offre, ils ne pourront pas l’obtenir.

Si votre entreprise ne correspond à aucun de ces points, le ciblage dans votre cas peut être très efficace.

 

Combien coûte la publicité ciblée ?

La réponse exacte à cette question, très probablement, la plateforme elle-même serai pas en mesure de vous la donner. Le prix de la publicité ciblée dépend de nombreux facteurs et peut varier considérablement selon les réseaux sociaux.

    Facteurs déterminant le coût de la publicité ciblée :
  • Les critères des paramètres de ciblage ;
  • La particularité du public cible ;
  • La concurrence dans la zone que vous définissez ;
  • Le taux de conversion et autres paramètres.

 

Les publicités ciblées sont payées de différentes manières. Les modes de paiement les plus courants sont le CPC (cost per click ou paiement par clic) ou CPM (cost per millennium ou paiement pour 1 000 vues). Il existe de nombreuses méthodes de ce type. Par exemple, sur Facebook et Instagram, vous pouvez choisir les modèles de paiement suivants :

  • CAC (customer acquisition cost) – le coût final d’un client.
  • CPA (cost per action) – coût par action. Ne confondez pas avec CTA (call to action) appel à l’action.
  • CPI (cost per install) – prix d’installation de l’application. Ne confondez pas avec KPI – indicateurs clés de performance.
  • CPO (cost per order) – prix par commande.
  • CPL (cost per lead) – prix par lead.
  • CPF (cost per follower) – prix par abonné.
  • CPV (cost per view) – prix par vue.

Donc, nous payons la même chose pour attirer l’attention des PDG et des étudiants ? Hélas, c’est pratiquement impossible.

Le fait est que le coût de la publicité est le plus souvent déterminé à l’aide d’une enchère. Plus les annonceurs ciblent le même public que vous, plus l’enchère pour 1 000 actions ciblées sera élevée. En outre, le taux augmente lorsque l’audience est réduite. En revanche, plus les paramètres sont précis, plus vous obtenez de clics « ciblés ». Le coût est également influencé par le taux de clics de l’annonce : plus les internautes cliquent sur le lien, moins il coûtera cher.

Par exemple. Si vous vendez des produits de maquillage à la portée de toutes les bourses, vous pouvez, par exemple, cibler toutes les femmes âgées de 16 à 60 ans. Mais si votre marque est premium et n’est accessible que dans certaines villes. Vous spécifiez des paramètres supplémentaires, le public cible sera réduit et le coût de la publicité augmentera. S’il est également important pour vous de contacter les végétaliens soucieux de la composition des produits, le coût de 1000 actions ciblées sera très élevé.

Les avantages et inconvénients de la publicité ciblée.

Avantages 

  • Profite au consommateur. Si une personne recherche la meilleure offre pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, et que le réseau social lui recommande une option appropriée, l’utilisateur est heureux et accepte la recommandation avec gratitude.
  • Abordable même pour les petites entreprises. Vous pouvez acheter des publicités Facebook avec n’importe quel budget. La dépense minimale sur les publicités Facebook n’est que de 1 $ par jour. Vous pouvez lancer une annonce avec seulement 10 euros dans votre poche.
  • Démarre rapidement. La création d’une simple annonce ne prend généralement pas plus de 30 minutes. Mais, Il faut plus du temps pour que les modérateurs vérifient l’annonce (généralement de 1 à 3 heures).
  • Facile à analyser. Si une publicité n’apporte pas le résultat souhaité, vous pouvez voir qui s’y intéresse vraiment et ajuster votre public cible. Vous pouvez également faire des tests A/B avec différentes créations et choisir la meilleure option en fonction des résultats.
  • Vous permet d’adopter l’audience d’un concurrent. Oui, vous pouvez cibler les abonnés d’autres entreprises de votre secteur et leur offrir quelque chose de plus avantageux.
  • Ne parle de vous qu’à votre public. Si vous configurez correctement vos annonces, seules les personnes réellement intéressées par votre produit et pouvant l’acheter le verront. Ceci est souvent difficile à réaliser. Par exemple, un public mixte de blogueurs n’atteindra pas la cible avec autant de précision, même si vous choisissez un blog sur votre entreprise.
  • Aide à personnaliser votre annonce. Une cible peut être lancée sur des résidents d’un quartier, sur des étudiants d’une université spécifique ou sur des personnes passionnées par un certain hobby. Si vous utilisez ces données pour personnaliser votre création publicitaire, il sera beaucoup plus facile d’engager l’utilisateur.
  • Fonctionne même si vous n’avez pas de site Web et / ou de groupe sur les réseaux sociaux. Vous pouvez créer un formulaire publicitaire dans lequel le client saisit immédiatement ses données. Vous n’avez pas besoin de créer et de rediriger en plus un utilisateur vers un autre site.
  • Aider à vous souvenir. Vous pouvez diffuser des annonces auprès des personnes qui ont déjà interagi avec votre entreprise (configuration du remarketing). Par exemple, ils ont visité votre site, se sont abonnés à la newsletter ou ont effectué un achat auprès de vous depuis plusieurs mois. 
  • Fournit des résultats mesurables. Toutes les données sur les campagnes publicitaires sont fournies en haute qualité dans des comptes publicitaires personnels et sont téléchargées dans des formats pratiques.

Inconvénients

  • Nécessite une étude approfondie. Le marketing ciblé n’est pas de la magie. Tester des hypothèses, des erreurs et des décisions correctes prendront du temps et de l’argent. Certes, à cet égard, seule l’inaction diffère favorablement du ciblage.
  • Utilise des données personnelles. Oui, c’est un plus pour les entreprises, mais les utilisateurs ont souvent une attitude négative quant à la collecte des informations à leur sujet et y voient une violation de leur vie privée. Les réseaux sociaux étrangers suivent déjà l’exemple du public et suggèrent de désactiver la collecte de données les concernant. Le résultat, c’est des publicités moins efficaces et des clics coûteux pour les spécialistes du marketing, des publicités non pertinentes et inutiles pour les utilisateurs.
  • Fonctionne avec ce qu’on appelle un ciblage du type « froid ». Oui, avec la bonne configuration, vous pouvez frapper les gens avec une idée de produit, mais ce n’est peut-être pas le cas. Après tout, les internautes ne viennent pas sur les réseaux sociaux pour regarder des publicités – ils ne sont pas motivés. Les publicités ciblées doivent être très efficaces pour attirer l’attention de l’utilisateur et l’inciter à entreprendre l’action ciblée.
  • Suit les règles du réseau social. Souvent, les créations publicitaires sont modérées sur les réseaux sociaux. Par exemple, vous ne pourrez pas faire de publicité pour l’alcool et le tabac via ciblage.
  • Nécessite une prise de conscience. Il n’est pas difficile d’utiliser la cible comme un outil, mais lorsque vous travaillez avec de gros budgets, vous aurez besoin de soin et de professionnalisme. Pour qu’une annonce fonctionne correctement, vous devez vous préparer à son lancement, saisir soigneusement toutes les données et réfléchir à l’avance à la meilleure répartition du budget. Si vous n’êtes pas prêt à le faire, contactez les professionnels pour la mise en place de publicités ciblées.
  • Il est nécessaire de mettre à jour fréquemment les paramètres et de surveiller le coût.

Afin de ne pas « drainer » le budget, il est important de suivre régulièrement la réaction de l’audience et corriger l’annonce en cas de problème. De plus, le public s’habitue rapidement à la présentation publicitaire, vous devrez donc régulièrement proposer de nouvelles créations.

Conclusion

Est-ce la peine d’utiliser la publicité ciblée pour attirer de nouveaux clients et accroître la notoriété de sa marque ? Définitivement OUI ! Il s’agit d’un outil publicitaire moderne, précis, facile à analyser, dont les mécanismes et algorithmes sont en constante évolution. Mais ce n’est pas un outil facile et il peut gaspiller le budget. Si vous souhaitez en savoir plus sur la configuration des annonces ciblées, lisez nos articles de blog sur les liens ci-dessous.

Articles similaires:

Publicités ciblées sur Facebook. Partie 1 : Lancer une publicité Facebook à partir de votre page.

Comment lancer une pub Facebook. Partie 2. Créer une publicité Facebook dans l’Ads Manager.

Margot Cailleau

Spécialiste du Marketing Digital, employé de l'agence VKWeb. Spécialiste certifié Google AdWords. Auteur d'articles sur le référencement, le PPC et le marketing des médias sociaux chez VKweb.fr ©.

Afficher tous les articles

Cet article a été créé uniquement pour vkweb.fr ©. Pour référencer cet article, qu'il soit complet ou partiel, un lien vers cette page est nécessaire.
Toute erreur constatée dans l'article, merci de nous contacter.

Avatar for Margot Cailleau

Margot Cailleau

Spécialiste du Marketing Digital, employé de l'agence VKWeb. Spécialiste certifié Google AdWords. Auteur d'articles sur le référencement, le PPC et le marketing des médias sociaux chez VKweb.fr ©.

Abonnez à notre blog

Restez à jour avec nos derniers blogs. Nous ne spamons pas.

Published by Margot Cailleau

Spécialiste du Marketing Digital, employé de l'agence VKWeb. Spécialiste certifié Google AdWords. Auteur d'articles sur le référencement, le PPC et le marketing des médias sociaux chez VKweb.fr ©.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

shares